Le manuel d’Histoire idéal
du collégien

Qui ne s’est jamais plaint de ses manuels d’école ? Trop lourds, trop longs, trop complexes… Il est temps de leur redonner un petit coup de jeune !

Dans le monde de l’édition, les manuels scolaires n’ont pas vraiment bonne réputation. D’abord parce qu’ils sont denses ( aussi bien dans les textes que dans les couleurs ), et puis parce que ce sont d’énormes livres surchargés d’informations et difficiles à mettre en page.

Pour mon projet de typographie de dernière année, je me suis lancée le défi de re-créer un manuel d’Histoire de classe de 5ème, en adaptant les contenus comme j’aurais aimé qu’ils soient lorsque j’étais au collège.

Tout d’abord le livre est maintenant divisé en livrets, un par thème abordé durant l’année. Ils sont accompagnés d’un poster qui contient la frise chronologique. Le tout est donné dans une pochette rigide, pour que l’enfant ait de quoi ranger les documents, mais surtout pour qu’il puisse ne prendre qu’un livret, celui dont le thème est abordé en classe.

La hiérarchie dans les livrets se fait par couleur : les leçons sont plus foncées ( donc plus importantes ), et les compléments sont plus clairs. Les exercices ont été retirés, pour que le professeur ai le choix de donner ceux qu’il souhaite.
Nous pourrions même imaginer un site web ou une application se rattachant au manuel, où les collégiens pourraient faire leurs exercices en ligne, et les envoyer au professeur ensuite.

Nous sommes à l'ère du numérique, et des solutions pratiques qui nous facilitent la vie. Malheureusement, après m'être renseignée sur ce sujet, nos manuels ne risquent pas de changer de si tôt. Ce sont les professeurs qui écrivent le contenu des livres qui supervisent également le graphisme, ce qui est plutôt étonnant.

Espérons que les professeurs qui écriront les prochaines générations de livres d'école aient une vision différente de l'apprentissage, n'oublions pas qu'il n'y a pas de "méthode traditionelle", mais seulement des méthodes qui marchent ! #GOFUTUR

Manuel de référence : « Nouveau manuel d’Histoire », édition Fondation Aristote, programme 2016.